14h28 Food & Drink

Comment est fait le whisky ?

fabrication whisky

Le whisky est une boisson alcoolisée qui suscite la curiosité de nombreux amateurs et connaisseurs. Souvent associé à des saveurs riches et complexes, le whisky possède un processus de fabrication unique qui contribue à son caractère distinctif. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous dévoiler les secrets entourant la fabrication du whisky afin de savoir quels sont les ingrédients qui lui donnent ses arômes si particuliers et comment il parvient à éveiller nos papilles.

Avec quoi est fait le whisky ?

Pour fabriquer du whisky, il faut principalement trois ingrédients : de l’eau, des céréales et de la levure. Chacun de ces éléments joue un rôle essentiel dans le développement des saveurs qui font la réputation de cette boisson.

De l’eau

L’eau est l’ingrédient principal du whisky, représentant environ 90% de sa composition. Elle doit être pure et dépourvue de toute impureté pour permettre aux autres ingrédients d’exprimer leurs arômes. De nombreuses distilleries sont situées près de sources naturelles d’eau douce, comme des rivières ou des lacs, afin de garantir la qualité de l’eau utilisée.

Des céréales

Les céréales sont l’ingrédient qui donne au whisky sa couleur ambrée et ses arômes caractéristiques. Les principales céréales utilisées dans la fabrication du whisky sont l’orge, le seigle, le blé et le maïs. Chaque céréale apporte des saveurs différentes, et leur mélange permet d’obtenir une grande variété de whiskies aux caractéristiques uniques.

Le seigle apporte un goût épicé au whisky, tandis que le blé lui confère une douceur et une légèreté en bouche. Le maïs, quant à lui, est souvent utilisé dans la fabrication des bourbons américains pour ses notes sucrées et fruitées.

De la levure

Enfin, la levure joue un rôle crucial dans la transformation des sucres contenus dans les céréales en alcool. Les distilleries choisissent souvent soigneusement leurs souches de levures afin d’obtenir un profil aromatique spécifique lors de la fermentation.

Le processus de fabrication du whisky

Le whisky est une boisson complexe dont la fabrication nécessite un savoir-faire et une attention particulière à chaque étape du processus. En effet, pour obtenir la précieuse liqueur, cinq étapes clés ont été créées pour développer et affiner les arômes de cette boisson. 

ingredients whisky

Par ailleurs, le choix des fûts de vieillissement permet d’affiner encore davantage le caractère unique de chaque whisky. Voici les étapes principales :

1. La maltage

Cette première étape consiste à faire germer l’orge pour libérer les enzymes nécessaires à la transformation des amidons en sucres fermentescibles. L’orge est trempée dans l’eau puis étalée sur une surface plane pour permettre la germination. Une fois les germes obtenus, on procède au séchage de l’orge afin d’arrêter le processus de germination.

2. Le brassage

Les céréales sont ensuite moulues et mélangées à de l’eau chaude pour former une bouillie appelée «mash». Cette étape permet d’extraire les sucres contenus dans les grains et de les rendre accessibles à la levure lors de la fermentation.

3. La fermentation

Au cours de cette étape, la levure est ajoutée au mélange afin de transformer les sucres en alcool et en gaz carbonique. La fermentation dure généralement entre 48 et 72 heures et produit une sorte de bière titrant environ 8% d’alcool.

4. La distillation

La distillation a pour but de séparer l’alcool des autres éléments du mélange, tels que l’eau et les résidus solides. Ce processus s’effectue grâce à un appareil appelé alambic, qui chauffe le liquide et récupère les vapeurs d’alcool qui s’échappent. Les whiskies écossais, par exemple, sont généralement distillés deux fois, tandis que les whiskies irlandais passent trois fois par l’alambic.

5. Le vieillissement

Enfin, le whisky est placé dans des fûts en bois pour y vieillir pendant une période déterminée. Les fûts sont souvent fabriqués à partir de chêne, qui confère au whisky des arômes de vanille, de caramel et de fruits secs. Le vieillissement permet également de réduire le caractère agressif de l’alcool et d’adoucir la texture de la boisson. Ensuite la boisson est embouteillée dans des flacons de 75 cl comme pour le vin ou des flasques plus petites permettant un conditionnement facilement transportable.

(Visited 185 times, 1 visits today)