22h12 Maison & Déco

Faire pousser un avocat – Guide culture et entretien

faire pousser avocat

Comment faire pousser un noyau d’avocat ou plus précisément un avocatier ?

L’avocat (Latin – Persea americana) est une plante connue et appréciée depuis des milliers d’années. Déjà les Aztèques appelaient les avocats  » beurre des dieux  » et depuis lors, peu de choses ont changé… Il est toujours considéré comme l’un des fruits les plus sains sur Terre

La grande popularité dont jouissent actuellement les avocats a contribué au fait que de plus en plus de gens s’intéressent à la culture d’une plante que l’on peut faire et voir pousser chaque jour à la maison. Cultiver des avocats dans un pot est plus facile qu’il n’y paraît. 

Dans cet article, nous allons vous montrer comment faire pousser un avocatier étape par étape, même sans avoir la main verte ! 

Comment faire pousser un avocat à la maison ?

Contrairement à l’ail, faire pousser un avocat en pot n’est pas difficile, bien au contraire. Dès que la graine germe, la plante pousse rapidement. Vous devez donc simplement lui fournir les bonnes conditions. 

Comment faire pousser un noyau d’avocat ? Nous vous livrons les deux façons pour le réaliser facilement. 

Méthode 1 – Dans l’eau

Versez de l’eau dans un verre ou un petit bocal et plongez le noyau d’avocat aux 2/3 de sa hauteur. Pour stabiliser et empêcher la graine d’être complètement submergée, insérez-y 2 à 4 cure-dents et posez-les sur les bords du pot. 

Le plant devrait commencer à germer après quelques semaines. Lorsque vous remarquez de jeunes pousses, le noyau doit être transplanté dans un pot avec de la terre. 

evolution pousse avocat maison

L’ensemble du processus peut prendre de 2 à 4 semaines ; et dans certains cas un peu plus longtemps. 

Pour une germination optimale, conservez le bocal ou le verre avec le noyau dans un endroit modérément chaud ; les avocats détestent le froid.

Méthode 2 – Dans la terre

Avec cette seconde méthode de culture de l’avocat à la maison, faire pousser un avocatier à partir d’un noyau peut prendre de 6 à 8 semaines. 

Dans ce cas, plantez le noyau à 1,5-2 cm de profondeur dans le sol ; la partie la plus large vers le bas. L’extrémité pointue doit dépasser légèrement du sol. 

cultiver avocat en pot

Placez le récipient avec de la terre dans un endroit chaud et lumineux, par exemple sur un rebord de fenêtre ; et couvrez-le d’un sac en plastique pour le garder constamment humide. Arrosez la pierre régulièrement (mais pas abondamment !). 

Lorsque l’arbre grandit, il vaut la peine de le replanter dans un pot plus grand.

Quelle terre faut-il pour faire pousser un avocat ?

Les avocats en pot se sentent mieux dans un substrat similaire au naturel. Vous pouvez donc acheter, par exemple, de la terre universelle pour plantes d’intérieur et la mélanger avec de la perlite ou utiliser un mélange de sable et de tourbe (dans un rapport 1: 2). 

N’oubliez pas non plus la couche de drainage et que le fond de votre pot soit troué pour évacuer le surplus d’eau lors de l’arrosage.

Où planter un avocatier ?

Les avocats sont originaires d’Amérique du Sud, mais sont aujourd’hui cultivés, entre autres, en Israël, en Californie et en Australie. Ces endroits devraient vous indiquer dans quelles conditions l’avocatier pousse le mieux. 

faire pousser noyau avocat
jeune pousse noyau avocat

Il faut savoir que lorsqu’on décide de faire pousser un noyau d’avocat soi-même, la plante thermophile sera reconnaissante du soleil que vous allez lui offrir. Vous devez donc le garder près de la fenêtre (par exemple, au Sud); et en Été, le mettre sur le balcon ou dans le jardin. 

La température idéale pour faire pousser un avocat est de 21° à 24° degrés C. Dans cet esprit, ne laissez pas la température dans la pièce où vous gardez l’avocat descendre en dessous de 10° degrés C ; car il tolère très mal le gel et les basses températures.

Culture et entretien

Pour faire perdurer votre plantation, il convient de savoir comment maintenir votre avocat en pot.

Comment le fertiliser ?

Les avocats en pot peuvent être légèrement fertilisés toutes les 2-3 semaines

Quel engrais d’avocat rend l’arbre plus fort ? Dans les magasins, vous trouverez différents types d’engrais pour plantes exotiques, mais dans le cas des avocats, cela vaut la peine de se procurer des engrais enrichis en potassium. Le potassium dans l’engrais améliorera le tallage et renforcera l’arbre entier.

Comment l’arroser ?

Non seulement le gel endommage les avocats, mais aussi le dessèchement, alors assurez-vous que le sol dans le pot de votre arbuste soit toujours légèrement humide.

Arrosez la plante régulièrement et brumisez les feuilles. 

planter noyau avocat
jeune pousse noyau avocat

Il n’y a pas de règle unique quant à la fréquence d’arrosage. Avant de l’humidifier, vérifiez toujours si le sol est humide ou sec ; et décidez ensuite d’arroser la plante.

Par temps chaud et ensoleillé, c’est une bonne idée d’arroser l’arbre tous les jours et d’arroser les feuilles plus souvent. En Hiver, il vaut mieux limiter les arrosages et brumiser les feuilles plus souvent (le chauffage d’une habitation réduit l’humidité de l’air).

Comment le tailler ?

Une fois en pot, un avocatier pousse très vite. Pour obtenir un port de plante attrayant et dense, cela vaut la peine de tailler les rameaux avec des feuilles de temps en temps. 

Comment tailler un avocat ? Tout d’abord, n’ayez pas peur de la tailler, l’arbre pousse très vite. Il est préférable de tailler les avocats pour la première fois lorsqu’ils mesurent 30-40 cm

tailler avocatier

Vous pouvez ensuite couper les pousses supérieures de la plante de temps en temps pour augmenter sa densité. Il est recommandé de replanter l’avocatier dans un nouveau pot plus grand tous les 3 ans.

Enfin, sachez plus il aura d’espace en terre, plus vous offrirez du confort aux racines.

La plante est-elle toxique ?

Toutes les parties de l’avocatier sont toxiques pour les humains et les animaux domestiques. 

Si vous avez un chien, un chat ou un enfant à la maison ; cela vaut la peine de placer un pot avec un avocatier à une distance de sécurité afin que ni l’animal ni notre branche ne puissent l’atteindre.

(Visited 524 times, 1 visits today)