9h20 Food & Drink

Quelle est la spécialité de Montélimar ?

nougat de montelimar

Quand on pense à Montélimar, on pense immédiatement au nougat de Montélimar, cette délicieuse gourmandise qui fait la renommée de cette ville de la Drôme. Le nougat de Montélimar est une spécialité incontournable faisant partie des 13 desserts proposés sur la table du traditionnel Noël provençal. Mais d’où vient exactement cette confiserie ? Quelle est son histoire ? C’est ce que nous allons vous faire découvrir avec cette sucrerie addictive et unique au monde.

L’origine du nougat de Montélimar

Le mot « nougat » provient de l’occitan « nogat », signifiant « noix ». La recette originelle de cette gourmandise remonterait à l’époque romaine, où elle était composée principalement de miel, d’amandes ou de noisettes, et d’un liant. Ce n’est qu’à partir du XVIIe siècle que le nougat tel que nous le connaissons aujourd’hui, avec l’ajout d’œufs et de sucre, voit le jour.

Une spécialité provençale apparue au XVIIIe siècle

Si le nougat existe depuis l’Antiquité, c’est véritablement au XVIIIe siècle que cette confiserie s’installe à Montélimar. A cette époque, la région bénéficie d’une abondance de matières premières nécessaires à la fabrication du nougat : amandiers en fleurs, ruchers et miel de lavande. L’essor du commerce du sucre, notamment grâce à la canne à sucre cultivée dans les colonies françaises d’Outre-Mer, facilite également la production du nougat en la faisant devenir la principale spécialité de Montélimar.

La recette traditionnelle du nougat de Montélimar

Le nougat de Montélimar se distingue des autres nougats par sa composition exclusive et ses saveurs intenses. La recette traditionnelle requiert l’utilisation de miel de lavande, de sucre, de blancs d’œufs montés en neige, et bien sûr, d’amandes et de noisettes. Le tout est ensuite cuit lentement pour obtenir une texture moelleuse et fondante en bouche.

specialite de montelimar

Un savoir-faire artisanal préservé

Aujourd’hui encore, certaines confiseries perpétuent ce savoir-faire ancestral en proposant des nougats fabriqués selon la recette traditionnelle de Montélimar. Ces artisans privilégient l’utilisation de produits locaux tels que le miel de lavande ou les amandes de la région. En visitant la ville, vous pourrez ainsi déguster cette gourmandise provençale confectionnée dans le respect des traditions.

Le nougat de Montélimar et les treize desserts de Noël

Le nougat de Montélimar a trouvé sa place sur la table des treize desserts de Noël, une tradition provençale qui remonte au XVIIIe siècle. Cette coutume veut que l’on dresse une table composée de treize mets sucrés pour célébrer la venue de Jésus et symboliser l’abondance. Parmi ces délices, on retrouve notamment les quatre mendiants, représentant les différents ordres religieux (noix, figues sèches, amandes et raisins), ainsi que le nougat.

Le nougat blanc et le nougat noir

Sur la table des treize desserts, deux types de nougats sont proposés : le nougat blanc et le nougat noir. Le nougat blanc est celui que nous connaissons généralement : un mélange moelleux et fondant de miel, d’amandes et de noisettes. Le nougat noir, en revanche, est plus dur et croquant. Sa couleur sombre provient de la cuisson prolongée du miel, qui lui confère également une saveur plus prononcée.

nougat blanc et nougat noir

Méconnu mais toujours apprécié, le musée du Nougat

Situé au cœur de la ville éponyme, le musée du Nougat offre aux visiteurs l’occasion de découvrir l’histoire et les secrets de fabrication de cette spécialité de Montélimar. Vous pourrez ainsi admirer d’anciens ustensiles et machines utilisés pour confectionner le nougat, ainsi que des documents retraçant son évolution au fil des siècles. Une dégustation de différentes variétés de nougats permet également de ravir les papilles des amateurs de sucreries.

Un patrimoine gustatif à préserver

Le nougat de Montélimar est plus qu’une simple confiserie : il incarne l’art de vivre et les traditions provençales. Depuis des siècles, cette gourmandise séduit les petits et les grands grâce à ses saveurs intenses et sa texture unique. Préservons ce patrimoine gustatif en soutenant les artisans qui perpétuent la recette traditionnelle de Montélimar et en partageant cet héritage culinaire avec les générations futures. D’autant plus que c’est trop bon ! alors pourquoi s’en priver ?

(Visited 44 times, 1 visits today)