10h29 Food & Drink

Crémant d’Alsace – Quelles sont caractéristiques ?

Bouteille de crémant d'Alsace

Le Crémant d’Alsace est un vin effervescent élaboré sur l’ensemble des vignobles Alsaciens dans l’Est de la France. Ils sont élaborés selon la méthode traditionnelle, à partir d’un millésime, de lieux uniques et une maturation beaucoup plus longue, ce qui donne onctuosité et un goût plus riche en bouche. 

Avec une seconde fermentation en bouteille, cette boisson connaît la même méthode utilisée dans la production de champagne sauf qu’il existe une différence fondamentale : en Alsace, les cépages utilisés sont différents pour produire des vins effervescents.

La souche de Pinot blanc est de loin le plus répandue ; mais elle est suivie de près par le Pinot Gris, le Riesling, le Pinot Noir et enfin le Chardonnay.

Le 24 août 1976, ce vin mousseux fermenté en bouteille est devenu un alcool régional officiellement reconnu par la loi Française. Mais la tradition d’élaboration de tels vins est bien plus ancienne en Alsace… Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce produit phare de la gastronomie Alsacienne

Quelle est l’origine du vin effervescent Alsacien ?

Lorsque le vigneron alsacien Julien Dopff visite l’Exposition universelle de Paris avec son père en 1900, une démonstration de vin effervescent leur donne l’idée de faire de même avec les cépages traditionnels alsaciens.

Le fils a passé deux ans en Champagne avant de retourner en Alsace et les premiers vins effervescents ont été produits en Alsace dès le XIXe siècle, mais ce procédé n’a été reconnu légalement qu’en 1976, date à laquelle une appellation pour ce type de vin a été créée. 

La production de Crémant dans la région Alsace représente environ 20% de la production totale de vin, ce qui signifie que la boisson jouit aujourd’hui d’une grande reconnaissance locale mais aussi internationale. Ces chiffres ne sont pas étonnant, car ce vin blanc pétillant est généralement moins cher, ce qui signifie qu’il est plus abordable que le champagne.

Vignes dans un village d'Alsace

Le Crémant d’Alsace est toujours élaboré selon la méthode traditionnelle et est le deuxième vin effervescent le plus populaire en France, derrière le Champagne. Encore une fois, ce n’est pas étonnant, car ce vin pétillant est élaboré avec des règles tout aussi strictes.

Qu’est-ce qu’un Crémant Alsacien exactement ?

« Crémant » est un terme français désignant les vins effervescents traditionnels fabriqués en dehors de la Champagne. Cela signifie que la seconde fermentation qui donne des bulles au vin doit avoir lieu à l’intérieur de la bouteille. 

Vient ensuite une période de vieillissement minimum de neuf mois pour que les cellules de levure se libèrent. Cette maturation donne aux vins une texture crémeuse lui conférant l’appellation qu’on lui connaît aujourd’hui. 

La plupart des Crémant d’Alsace sont fabriqués à partir de Pinot Blanc qui apporte des notes vibrantes et croquantes, bien que les raisins de type Auxerrois, Pinot Gris, Riesling, Chardonnay et Pinot Noir soient autorisés.

Cepenndant, dans le cas du Crémant d’Alsace Rosé, la loi exige qu’il soit 100% Pinot Noir. Certains Crémants d’Alsace sont une sorte de vin pur ; tandis que d’autres sont élaborés à partir d’assemblages. 

Pour garantir la qualité de ces Grands Crus Alsaciens, les vignes destinées au Crémant doivent être identifiées en Mars et rien n’est laissé au hasard. 

En effet, les grains doivent être manipulés avec douceur : vendangés à la main, transportés dans des caisses qui évitent l’écrasement, et après avoir été mis en cuverie, la grappe entière est pressée. Seuls les jus légèrement pressés peuvent être utilisés, à savoir les 100 premiers litres de chaque 150 kilogrammes de raisins. C’est ce processus long et réglementé qui permet au Crémant d’Alsace d’avoir une valeur si authentique.

Quelle est la différence entre crémant d’Alsace et champagne ?

Le champagne est majoritairement composé de Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay cultivés selon des directives strictes  et régi par un cahier des charges AOC et AOC. La plupart des Crémant d’Alsace sont fabriqués principalement à partir de Pinot Blanc mais aussi sur des cépages de Pinot Gris et Noir, Riesling et Chardonnay

Homme et femme qui trinquent autour de coupes de champagne face à la mer

La loi viticole précise également la durée minimale de vieillissement en cuverie qui doit être au minimum de 9 mois, contre un minimum de 12 mois (plus 3 mois après le bouchage définitif) en Champagne.

Toutefois, les vins effervescents d’Alsace peuvent être une excellente alternative moins onéreuse au Champagne. Sa gamme compte des vins plus ou moins secs ; tout dépend de la façon dont la levure a été ajoutée dans le processus de dosage. Le crémant brut est le type de vin le plus sec, le sec est moins acide et le demi-sec présente une douceur distincte.

D’autre part, le crémant d’Alsace n’a pas à rougir face à son cousin de Champagne car il peut être servi à l’apéritif, en accompagnement de nombreux plats, notamment les poissons et fruits de mer, et sa saveur délicate peut être dégustée tout l’été, car il n’y a pas de vin plus rafraîchissant qu’un pétillant à tout moment de la journée.

Quelle est la différence entre Crémant d’Alsace et de Bourgogne ?

Outre le Crémant d’Alsace, il y a aussi les Crémants de Loire, de Bourgogne, du Jura, de Savoie, de Limoux ou encore Crémant de Bordeaux, qui couvrent toute la France. Les règles de production insistent sur les vendanges manuelles, le pressurage léger, la fermentation en bouteille et la culture sur vigne pendant au moins neuf mois, mais cela peut varier selon les cépages prédominants dans la région.

Après l’Alsace, il demeure deux autres crémants notables qui sont issus de la Loire et de la Bourgogne. Le Crémant de Bourgogne AOC se distingue parmi tous en raison de son effervescents aussi subtile que le champagne. C’est d’ailleurs la meilleure alternative au Champagne AOC, car les souches de Chardonnay et de Pinot Noir employées dans sa confection ont un profil gustatif similaire, quoique moins complexes. 

Les cépages propres au Crémant de Bourgogne sont donc une intercurrence intéressante aux Grands Crus Champenois ; même avant le pourtant savoureux Crémant Alsacien. 

Nos Crémants d’Alsace coup de coeur

Crémant d’Alsace Chardonnay Extra Brut 2011 – Boeckel

Avec ses notes crayeuses et pierreuses mises en avant dans cette cuvée sobre, ce vin effervescent surprend par son équilibre agréable en acidité et contenant peu de sucre. La texture serrée exhale des pommes vertes et des agrumes, offrant un fond de subtilement salé très satisfaisant au palais. Ce cru est excellent et précis, frais et rafraîchissant, net et structuré ; un témoignage de la noblesse du Chardonnay.

Cremant d’Alsace Cuvee Paul-Edouard – Domaine Bott-Geyl 

Les arômes complexes de pommes d’hiver mûres, de flocons d’avoine et de miel de pin noir donnent à cette crème un nez complexe et riche. Les sons aux motifs de miel deviennent plus prononcés sous l’influence de l’air et créent un contrepoint excitant à la raie fraîche du citron pénétrant la bouche. La mousse est intégrée, fine et douce, tandis que l’autolyse donne des couches de brioche, d’avoine, de terre et de levure. Il a une colonne vertébrale, du caractère et une surface magnifiquement longue.

Crémant du Clos Liebenberg 2012 – Valentin Zusslin

De jolies notes de pomme Golden avec des pointes aigres-douces délicieuses s’emparent de ces bouteilles. Lorsque les raisins sont un peu mûrs, l’acidité est présente apporte une faible dose fielleuse qui apporte plus d’équilibre et d’harmonie au Crémant. Le corps et la bouche révèlent une fraîcheur lumineuse de pomme verte, légère, gracieuse et authentique. Il s’agit d’un vin effervescent typiquement Alsacien issu de vignobles hauts de gamme mêlant des grains de cépages Riesling et Auxerrois.

Crémant d’Alsace Brut 2012 – Domaine Barmès Buecher

Des pommes vertes et jaunes fraîchement tranchées sont les notes aromatiques de ce vin légèrement et rafraichissant. De l’autolyse de la levure, il y a du matériel et du corps qui sont créés comme la croûte dorée du pain de blé, avec des notes de pommes et de poires qui semblent être très présentes en bouche. Ce crémant d’Alsace se suffit à lui seul comme apéritif élégant sans ajout, juste pour en saisir la pureté savoureuse de tous les fruits mûrs.

Crémant d’Alsace Brut Rosé N.V. – Lucien Albrecht

La groseille rouge astringente, la rhubarbe et la fraise se marient de manière très rafraîchissante, ronde et appétissante sur cette cuvée rosée. Une bouteille de ce crémant d’Alsace est riche et met en valeur les arômes friables de fraise, tandis qu’une sensation en bouche complètement sèche lui assure un palais délicat et addictif. C’est très satisfaisant, amusant et axé sur le fruit, avec un passage sérieux et une bouche finale brillante et citronnée.

(Visited 31 times, 1 visits today)