7h43 Lifestyle

Comment sont poinçonnés les bijoux ?

technique marquage poinçon bijoux

Depuis des siècles, les joailliers ont mis en place un système d’authentification des métaux précieux pour reconnaître instantanément leur valeur. Il s’agit du poinçon à trois chiffres comme 999, 750, 585, ou encore signification 333.

L’industrie de la joaillerie s’appuie toujours sur des méthodes anciennes, bien que des techniques plus sophistiquées ont vu le jour pour gauffrer certains éléments rares qui devaient être marqués plus délicatement. À l’heure actuelle, le marquage des métaux précieux s’effectue de trois manières, chacune ayant bien sûr ses avantages et ses inconvénients. Découvrez ci-dessous toutes leurs particularités. 

Manuellement / mécaniquement

Cette méthode de marquage a été inventée au XVIIème siècle, elle porte aussi le nom de « marquage d’impact manuel ». C’est toujours la méthode la plus populaire pour poinçonner et identifier des bijoux, car près de 80% de tous les accessoires sont marqués de cette façon. Cette technique est basée sur la pression physique sur le métal grâce à un martèlement spécial et une empreinte préformatée. Actuellement, ce processus existe toujours, il a été automatisé à l’aide de machines spéciales, mais le principe reste le même. Le poinçonnage mécanique se distingue par sa simplicité. Il est possible de choisir entre différentes tailles d’enclumes, ce qui permet un travail rapide et sûr. Cependant, il existe toujours un risque que l’accessoire soit déformé par des contraintes mécaniques.

À l’électroérosion

Cette méthode de poinçonnage des bijoux est considérée comme relativement nouvelle. Elle a été introduite à la fin des années 1960, lorsque l’électro érosion des métaux précieux s’est généralisée. C’est un processus plus complexe que la technique manuelle car les chiffres sont inscrits à la brûlure d’étincelles. Cette méthode de marquage est particulièrement utile pour authentifier des bijoux délicats et lorsque la technique mécanique est trop invasive. Elle est souvent utilisée pour marquer des modèles creux car l’étincelle permet de graver précisément l’accessoire sans l’endommager. Les éléments réalisés avec l’électroérosion sont nets et ne se décolorent pas, même lorsqu’ils vieillissent.

Le seul inconvénient de cette technique pour poinçonner des bijoux, c’est que le matériau présenté à la gravure doit être impeccable sans défaut de moulage, polissage ou rugosité car sinon l’impression sera de mauvaise qualité.

Au Laser

Le laser est la technique la plus innovante pour réaliser le poinçonnage d’un bijou. Le marquage laser est un procédé très performant. Cette technologie vous permet de créer des caractères petits mais clairs et faciles à lire avec un outil grossissant. Le principal avantage de cette méthode de poinçon est son universalité. Le laser peut être utilisé pour marquer des surfaces concaves et convexes. Cependant, la surface de l’élément doit être soigneusement préparée au préalable et polie aussi lisse que possible pour un résultat satisfaisant. La profondeur du relief d’impression, appliqué au laser, ne permet pas un travail ultérieur avec la décoration, ce qui signifie qu’un travail préalable est nécessaire pour perfectionner la surface métallique.

Par ailleurs, un contact constant avec la peau peut éroder le poinçon du bijou avec le temps. Par conséquent, le marquage au laser n’est pas recommandé pour marquer l’intérieur des produits qui entrent en contact direct avec la peau (par exemple une bague de mariage). En moyenne, un bijou poinçonné au laser porté quotidiennement en contact direct avec la peau durera cinq ans ce qui en fait une période assez réduite pour connaître sa valeur.

Autres articles intéressants sur le même sujet

(Visited 5 times, 1 visits today)