10h00 Food & Drink

Combien de temps garder un vin d’Alsace ?

Pour que le vin d’Alsace ait une chance de vous ravir avec son arôme et son goût, il doit être conservé correctement et en connaissant les spécificités de son cépage. Comme tout le monde le sait probablement, la plus petite région de l’Est de la France est célèbre principalement pour ses vins blancs. Les vignobles produisent principalement quatre cépages nobles : Riesling, Pinot gris (autrefois appelé Tokay), Gewurztraminer et Muscat d’Alsace (complètement différent du populaire cépage du même nom du Sud de France). 

Les vins, comme tout produit alimentaire, ont une date de péremption, qui dans ce contexte est plutôt la date de « meilleure qualité ». Pour un vin d’Alsace jeune ce délai s’étend généralement l’année où la bouteille est vendue, ou 3 à 4 ans au plus tard. Passé cette période, le vin perd sa qualité, son arôme et son goût changent, ce qui peut même gâcher la boisson.

En revanche, les Grands Crus, comme le Riesling et le Gewürztraminer peuvent être gardés plus longtemps, jusqu’à 10-15 ans. C’est notamment le cas des vins Vendanges Tardives et Sélection de Grains Nobles qui sont produits uniquement les années exceptionnellement bonnes, lorsque les raisins sont laissés à mûrir sur les vignes afin d’obtenir une forte concentration en sucre et de recouvrir les raisins de moisissures nobles. Les vins Alsaciens issus de ces récoltes sont généralement d’une qualité exceptionnelle et peuvent se conserver longtemps (entre 8 et 15 ans).

Comment faire pour bien le conserver ?

Si vous faites le choix de vous créer une cave ou un stock de bouteilles avec du vin d’Alsace ; voici nos recommandations. Ces conseils  vous permettront de pouvoir apprécier pleinement le goût du vin Alsacien au bout de quelques années et qu’il prenne vraiment une valeur, sans perdre ses notes caractéristiques, il faut remplir de nombreuses conditions :

Température

La température optimale de conservation du vin d’Alsace se situe entre 10 et 14⁰C. Les jeunes vins blancs d’Alsace conservés à des températures supérieures à 18°C ​​peuvent conserver leur valeur jusqu’à un an.

Les vins effervescents comme le crémant d’Alsace doivent être conservés à la température la plus basse autour de 6 – 9° C. 

En termes de température de conservation, il convient également de noter que les vins blancs et rosés doivent être placés le plus bas possible dans votre cave, car la température juste au-dessus du sol est plus basse qu’à des niveaux supérieurs ou sous un plafond.

Au-dessus de 21⁰C, le vin perd rapidement ses précieuses propriétés, et à la température de 28⁰C, il commence même à « bouillir ». Si la température est trop élevée, le vin mûrira trop vite, et si la température est trop basse, le processus sera perturbé et trop lent. 

En fait, aucun des extrêmes ne le sert. Une température trop basse peut faire geler le vin et précipiter des cristaux d’acide, et le bouchon sera partiellement éjecté (si la température descend en dessous de 0 °C) ; lorsque la température descend en dessous de 7°C, le vin mûrit plus lentement et il lui faut beaucoup plus de temps pour attendre son meilleur moment.

Il est donc extrêmement important que le vin reste à une température constante et stable, ce qui lui permet de subir une transformation biochimique constante, sans modifications ni irrégularités dommageables. 

Humidité

L’humidité de l’espace de stockage est également un critère essentiel pour bien garder un vin d’Alsace. L’idéal est d’avoir un hygromètre qui indique une atmosphère humide de 70 – 75%. L’humidité ne doit jamais être inférieure à 50%. 

Hygromètre servant à mesurer l'humidité dans un endroit pour stocker le vin.

Une humidité trop élevée – supérieure à 75% fait moisir les étiquettes et les bouchons, et lorsque les champignons recouvrent complètement le bouchon, ils coupent le contact avec l’air et empêchent le vin de bien vieillir.

À l’inverse, une humidité trop faible, inférieure à 50%, fait sécher rapidement le bouchon et fait mûrir la boisson beaucoup trop vite. D’autre part, un air trop sec fait rétrécir le bouchon et fait entrer de l’air dans la bouteille. Par conséquent, le vieillit et s’oxyde, raccourcissant ainsi drastiquement sa durée de conservation.

Ventilation

Il est très important que la cave ou l’endroit où vous allez garder le vin d’Alsace soit aéré. La ventilation garantit que l’air du sous-sol n’est pas vicié et n’altère pas les saveurs. 

C’est une bonne idée de fournir de l’air frais à vos bouteilles, car une pièce non ventilée où une odeur de moisi se forme peut affecter son goût. Par conséquent, les lieux sombres mais rarement ouverts ne seront pas une bonne idée. Il est également important d’assurer une circulation de l’air très douce afin que les paramètres de température et d’humidité ne changent pas rapidement. En effet, les courants d’air ne sont pas non plus recommandés pour une bonne conservation du vin, car cela rend la température instable.

Luminosité

Il n’est pas vrai que le verre foncé du flacon assure une protection complète ou même suffisante contre la lumière. Le vin doit être conservé hors de portée des rayons UV nocifs. La lumière naturelle et artificielle a un effet négatif sur la qualité de la boisson, il est donc préférable de stocker le vin dans l’obscurité totale, dans une pièce sans fenêtre. 

On sait pourtant que ce n’est pas facile à la maison et la seule chose que l’on puisse faire pour garder un vin d’Alsace de grande qualité, c’est de ne pas les ranger près de la fenêtre et de leur trouver une place bien ombragée. Il est très important que le sous-sol ait une lumière très douce avec des ampoules de 60 Watts maximum. Le vin déteste les halogènes et les lampes fluorescentes. Et les Grands Crus ou très vieux vins ne sont mieux exposés qu’à la lumière des bougies. Sous une lumière vive, des composés soufrés sont produits dans la boisson, ce qui modifie le goût et l’arôme des raisins.

Rappelez-vous également cette règle lors de l’achat de vin en magasin : choisissez des bouteilles cachées plus profondément, qui sont souvent encore emballées dans des boîtes en carton, au lieu de celles proposées sur le devant de l’étagère.

Position

Les bouteilles de vin doivent être stockées couchées pour assurer le contact du bouchon avec le vin. Lorsque le liège est humide, il conserve ses bonnes propriétés plus longtemps.

Bouteilles de vin stockées en position allongée afin de garantir un bon stockage du vin

De plus, cela empêchera le bouchon de se dessécher, de laisser de l’air à l’intérieur de la bouteille et de l’empêcher de s’effriter lorsque vous l’ouvrirez avec un tire-bouchon.

 Les étiquettes sur les bouteilles doivent être dirigées vers le haut pour limiter l’accès de la lumière à la boisson à l’intérieur. Cela permettra également d’identifier plus facilement la bouteille et de trouver plus rapidement celle qui vous intéresse.

N’oubliez pas que le vin que vous avez l’intention de déguster dans un avenir proche doit être dans un endroit facilement accessible, tandis que ceux que vous avez destinés à vieillir peuvent être cachés plus profondément. 

Vibration

Le vin n’aime pas les chocs et le mouvement, il serait donc préférable qu’il reste dans la même position tout au long de la période de vieillissement.

Le local destiné à la conservation du vin ne doit pas être situé dans un endroit où il sera exposé à des vibrations ou à des chocs. Par conséquent, il ne peut s’agir d’une maison près d’une autoroute, d’un appartement jouxtant le passage d’un métro ou d’une maison sur l’artère principale de la ville, où, par exemple, les tramways roulent avec fracas.

Parfums

Les odeurs intenses telles que : essence, vernis, oignon (surtout vieux ou oignon pourri) sont des parfums qui finiront par atteindre la structure de l’alcool et détruiront son arôme. Par conséquent, le vin ne doit pas être stocké dans des endroits où il ne dispose pas d’un air suffisamment pur, exempt d’odeurs agressives.


Toutes ces règles de bon environnement viticole sont bien sûr un idéal difficile à atteindre, mais c’est la seule manière qui vous permettra de savourer les véritables notes fruitées ou boisées de vos vins d’Alsace même après de nombreuses années. 

Dans une situation où vous ne seriez pas en mesure d’offrir à un vin Alsacien de bonnes conditions de maturation ; il vaut mieux apprécier son goût un peu prématurément que d’être obligé de vous en séparer ou de le mettre au vinaigrier, car il ne serait plus apte à rien d’autre.

Bien placer son argent dans le vin avec Cavissima

Il existe de nombreuses façons de placer votre argent. Vous pouvez acheter des actions en bourse, investir dans l’immobilier, ou encore tenter votre chance dans les monnaies virtuelles. Mais si vous cherchez un investissement socialement responsable et qui présente peu de risques, nous vous recommandons de vous tourner vers le vin. Même si vous ne vous y connaissez pas dans ce domaine, vous pourrez facilement trouver des solutions avec cavissima. La plateforme est experte dans la création de caves et vous permettra de réaliser des investissements toujours plus rentables dans le vin.

En choisissant d’investir dans ce domaine, vous participerez au rayonnement des producteurs locaux au niveau international. Les bouteilles que vous choisirez prendront de la valeur en même temps que les stocks commenceront à diminuer. En créant votre cave en ligne, vous pourrez facilement choisir le moment où revendre vos bouteilles. Si vous ne savez pas dans quelle bouteille de vin investir, vous pourrez parfaitement investir votre argent dans des caves déjà existantes. Cela vous permettre de limiter le risque d’erreur. Mais vous devriez parfaitement vous en sortir en suivant les conseils et les avis de la plateforme. 

(Visited 440 times, 10 visits today)